LE SACRE DE STRAVINSKY | du 21 août au 11 septembre 2020
14468
home,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-14468,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
crédit photo ©Stéphanie Gutierrez-Ortéga

Du 21 août au 12 septembre 2020

Place des Quinconces - Bordeaux

BILLETTERIE

DU 21 AOÛT AU 12 SEPTEMBRE 2020

LE SACRE DE STRAVINSKY

Bartabas revisite sa célèbre chorégraphie du Sacre du Printemps et de la Symphonie de Psaumes de Stravinsky ; créées en 2000 à Amsterdam pour le Théâtre Zingaro, ces deux chorégraphies encadraient le Dialogue de l’ombre double de Pierre Boulez pour le spectacle Triptyk qui fut joué dans le monde entier de Moscou à Los Angeles.

Pour cette création, aux côtés des cavaliers de Zingaro, les écuyères de l’Académie et les danseurs de Danza Contemporánea de Cuba s’empareront de la chorégraphie tellurique imaginée par Bartabas. Le Dialogue de l’ombre double fera place à Élégie pour alto seul (ou violon) de Stravinsky, nouvelle pièce créée pour l’occasion par Bartabas.

 

Programme

Igor Stravinsky

  • Le Sacre du Printemps
  • Élégie pour alto (ou violon) seul
  • Symphonie de Psaumes

L’âme indomptée du Théâtre Équestre

Ecuyer d’exception et pionnier d’une expression inédite conjuguant art équestre, musiques, danse et comédie, Bartabas a inventé et mis en scène une nouvelle forme de spectacle vivant : le théâtre équestre. En 1984, il fonde sa compagnie, Le Théâtre Équestre Zingaro et s’installe au fort d’Aubervilliers en 1989. Ses créations Cabaret équestre, Opéra équestre, Chimère, Éclipse, Triptyk, Loungta, Battuta, Darshan, Calacas et On achève bien les anges (Élégies), sont à chaque fois des évènements qui marquent leur époque et triomphent partout de New York à Tokyo, d’Istanbul à Hong-Kong, de Moscou à Mexico.

 

En état de recherche perpétuelle, Bartabas présente régulièrement des œuvres plus intimistes dont il est tout à la fois l’auteur et l’interprète, comme Entr’aperçu (2004), Le Centaure et l’Animal (2010) créé en compagnie du danseur de Butô Ko Murobushi ou Golgota (2013) avec le danseur de flamenco Andrés Marin. Soucieux d’une transmission artistique, il fonde en 2003 l’Académie équestre de Versailles. Un corps de ballet sans autre exemple au monde, qui se produit dans le manège de la grande Écurie royale et pour lequel il signe de nombreux spectacles chorégraphiques. Ce laboratoire du geste interroge depuis son ouverture l’enrichissement de l’art équestre par une pensée chorégraphique.

 

Pour le cinéma, il a réalisé Mazeppa (1993) et Chamane (1995) et Galop Arrière (2010) produits par Marin Karmitz. Son dernier opus, Zingaro, le Temps des Indomptés (2018), est un questionnement sur l’ensemble de son parcours et de son œuvre. De nombreux ouvrages sur le parcours artistique et humain de Zingaro, ont été publiés dont Zingaro Suite équestre d’André Velter, Bartabas Roman de Jérôme Garcin (Gallimard) ou Almanach Zingaro 1984-2014 (Actes Sud), retraçant en photos trois décennies de création artistique. Bartabas a par ailleurs signé Manifeste pour la vie d’artiste en 2012 (Editions Autrement).

 

En savoir plus sur Bartabas

 

Avec le soutien de